Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 10:29

Une large mobilisation peut faire pression sur les gouvernements qui vont négocier à Copenhague de nouveaux engagements pour lutter contre le changement climatique. En France, 12 grandes ONG ont lancé un ultimatum climatique invitant le plus grand nombre à signer cet appel : www.copenhague-2009.com ; une dizaine de régions, plus d'une centaines de Villes ont rejoint en tant que collectivités territoriale ce mouvement. A la demande des Verts, le conseil municipal de Roubaix a décidé que la Ville signerait l'ultimatum climatique mais aussi ferait converger ses politiques en faveur du développement durable.

" Le réchauffement climatique ne fait aucun doute, l’activité humaine en est la cause. Nous avons rendez-vous avec l’histoire et avec nos responsabilités face aux générations d’aujourd’hui et de demain. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki Moon l’a rappelé « Nous sommes au bord d’une catastrophe si nous n’agissons pas ».


Du 7 au 18 décembre 2009 se tiendra le sommet de Copenhague sur le changement climatique. Pour enrayer le réchauffement planétaire, ce rendez-vous international devra aboutir à un accord ambitieux. Il faudrait notamment que les pays industrialisés s’accordent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2020. C’est à terme une réduction de 80% qu’il faut atteindre à 2050.


Les plus démunis et les plus modestes de nos concitoyens seront les 1ères victimes d’un changement climatique déjà en marche. Il ne peut y avoir lutte contre le changement climatique sans justice sociale.

Nous devons interroger notre mode de développement et prendre en compte aussi l’injustice faite aux pays non développés et aux pays très vulnérables.


Il y aura des réfugiés climatiques, des terres qui deviendront arides en Afrique, des famines, des terres inondées en Asie et des submersions dans le Pacifique. En Europe, l’Allemagne et les Pays-Bas investissent déjà des millions d’€ dans des digues. En Nord Pas de Calais nous avons des polders en Flandre maritime, et des mécanismes complexes de régulation des eaux en Audomarois, en Scarpe-Escaut, nos côtes s’érodent. Partout les événements climatiques extrêmes vont se répéter. Des milliers d’espèces animales et végétales n’auront pas le temps de s’adapter, les menaces sur la biodiversité renforcent les risques qui pèsent sur les humains pour s’alimenter ou se soigner demain.


Mais il est encore possible d’agir. Notre génération politique est devant une responsabilité historique. La communauté scientifique internationale a fixé un impératif de stabilisation du climat à un niveau de réchauffement inférieure à 2°, au-delà les conséquences sont inconnues et peu maîtrisables.


Alors qu’attendons-nous ? Le coût de « ne rien faire » a été calculé à 5 500 milliards de dollars par l’économiste Stern pour le gouvernement Anglais.

- Tout est possible si tous les efforts se conjuguent dans un but commun : nous sommes par exemple en capacité technique de produire des logements qui n’ont aucune dépense énergétique, voire même qui pourraient en produire.

- Nous attendons beaucoup des grandes régulations internationales, et cependant l’ARF (Association des Régions de France) a calculé que 50% de l’effort réclamé par les scientifiques pour lutter contre le réchauffement climatique pouvait être obtenu par l’action des différentes collectivités territoriales : logement, transport, aménagement du territoire, etc…

- Les villes concentrent à elles seules près de 70% des émissions de gaz à effet de serre et sont un échelon d’action essentiel. Identifiées par leurs habitant/es comme proches de leurs préoccupations, elles peuvent les aider et les encourager à faire évoluer leurs comportements.


Considérant qu’il est crucial que la négociation internationale de Copenhague se traduise par des engagements forts,
- Notamment de la part des pays industrialisés, qui ont une responsabilité historique et dont les émissions doivent impérativement décroître de 40% d’ici 2020,
- Que les pays émergents ont également un rôle stratégique à jouer, afin que leur légitime aspiration au bien-être se fasse dans le cadre de nouveaux modèles de développement, sobres en carbone,
- Que les pays industrialisés doivent pour cela les aider, notamment par des transferts de technologies et l’aide aux programme d’autonomie et de suffisance alimentaire. Les besoins sont estimés pour cela à moins de 10% des dépenses militaires mondiales (100Mds d’€ /an d’ici à 2020)

Considérant que cette exigence, vitale pour la planète, est accompagnée d’une forte mobilisation citoyenne et associative, qui se traduit par de nombreuses initiatives dont l’appel « l’Ultimatum climatique » (
www.copenhague-2009.com), lancé par une douzaine d’ONG françaises, en vue de peser sur l’engagement de la France dans les négociations de Copenhague, 

-  Nous souhaitons que la Ville de Roubaix mette tout en œuvre à travers ses propres politiques : urbanisme, logement, mobilité, efficacité énergétique, agenda 21,trame verte, coopération décentralisée  pour contribuer à la réussite des impératifs de lutte contre le changement climatique.


- Nous proposons que la Ville de Roubaix devienne officiellement signataire et promotrice de l’appel « l’Ultimatum climatique », dont les initiateurs comptent atteindre 1 million de signataires, en vue de peser sur des accords de haut niveau à Copenhague en décembre prochain.
"

Myriam Cau pour les Verts de Roubaix

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 14:40

Pendant que Tourcoing affiche sa volonté de défendre la santé des Tourquennois et d'appliquer le principe de précaution, il semblerait qu'à Roubaix on s'active à implanter des antennes relais dans la discrétion, sorte d'anticipation des restrictions à venir... La politique du fait accompli en quelques sorte, ou d'un côté les discours, de l'autre les actes. Allons nombreux soutenir la Ville de Tourcoing face au business de la téléphonie mobile !

Les Verts vous invitent  à l'audience publique du Tribunal Administratif de Lille le Jeudi 5 novembre à 9h30.

 

En efet, pas moins de cinq recours (jugés ce jeudi) sont déposés au tribunal administratif contre la décision de surseoir à toutes installations d'antennes relais (moratoire) pendant la durée d'une année prise par la Ville de Tourcoing à la demande de l'adjoint Vert Bernard Despierre.

 

Les recours sont déposés par :

  • Le préfet du Nord sur le fond de la délibération du 19 octobre 2008.
  • SFR, Orange & Bouyghe Télécom ET le préfet du Nord contre l'arrété de fin juillet 2009.

La Ville de Tourcoing sera défendue par Mr Brochen (Lille) et Mr Forget (Paris)

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:05

Notre avenir humain passe par la ville. Il est devenu impérieux de limiter l'étalement urbain, le gaspillage des ressources foncières, des terres agricoles et des zones naturelles. L'équilibre de nos écosystèmes passe par le renforcement de la ville comme lieu d'accueil des activités humaines. Cela appelle à réfléchir aux conditions de vie dans des systèmes urbains plus denses, plus compacts, plus diversifiés dans leurs fonctions de façon à limiter les mobilités inutiles.

Mais personne ne survit dans le béton, et il n'est pas besoin de sacrifier l'idéal d'un art de vivre à un univers minéral concentrationnaire. La nature et la biodiversité en ville, c'est possible. C'est un idéal de culture et de civilisation, c'est un équilibre entre des désirs humains contradictoires et tous légitimes : rencontre et solitude, agitation et calme, espaces publics et lieux intimes, beauté organisée et chaos de la vie, connecting people et microcosmos. Paradoxalement, c'est en ville que l'on commence à retrouver des espèces qui ont déserté des campagnes appauvries de vie par trop de pesticides ou de monocultures...

La nature en ville, c'est autre chose que les parcs et jardins, cette discipline qui continue de sévir à coups de bulbes bien alignés et de parterres désertés d'adventices. La nature en ville appelle une multiplicité d'espaces et de liens où la flore et la faune peuvent trouver place, les parcs et jardins des conceptions d'antan prennent place dans des trames vertes et des corridors écologiques, on y trouve son conjoint et matière à échange de patrimoine génétique.

Cette nature en ville, je la respire en sortant de chez moi plantée en ras de façade, élargie dans les plantations des boulevards aux pieds d'arbres envahis de végétation. Il n'est plus de délaissé urbain sans fouillis végétal, bruissant d'insectes. Il est des friches que l'on conserve et dont on observe la colonisation végétale : le jardin planétaire du paysagiste est sous nos yeux en mouvement. Les enfants, les gens le regardent . Ils éco-citoyennent et apprennent des notions simples et essentielles liées à la vie : ça pousse, ça meurt, ça évolue, ça se dissémine, ça pique, ça se mange... ... Ils puisent dans les souvenirs des générations d'avant : oui on conservait l'eau de puit au sortir de la gouttière, l'eau était plus douce pour les cheveux...

La nature en ville ne va pas de soi, on préfère rationnaliser, aseptiser, limiter les frais... Un morceau de bitumes coutera toujours moins cher qu'un arbre à tailler. Mis il n'amènera pas les bienfaits gratuits d'une ramure qui capture les microparticules cancérigènes de l'envahissante voiture, ni l'ombre bienfaitrice et les jeux de lumières dans nos étés de plus en plus chauds, il n'abritera pas d'oiseaux dont le chant apaise nos tensions. Un arbre nous rapelle que l'on appartient au même destin, celui d'une planète.

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:10

La Ville de Roubaix répond à l'appel à projet pour la réduction des niveaux d'émission des antennes de téléphonie mobile. Pendant ce temps là, à Roubaix, les antennes prolifèrent particulièrement sur les toits des immeubles HLM  (LMH notamment...). Les habitants sont-ils informés de la pollution électromagnétique? ont-ils leur mot à dire ? D'un côté des discours bien intentionnés, de l'autre des actes bien concrets... A chacun de juger. Ci-dessous mon intervention au Conseil Municipal du 15 Octobre pour le groupe des Verts de Roubaix.

"Je voudrai d’abord rappeler quelques éléments du tour de passe-passe inutile et peu respectueux de l’intérêt général de la population roubaisienne qui a conduit notre assemblée à voter une pseudo charte autour de la téléphonie mobile.

Le 12 décembre 2008, nous avions réussi à partager et à voter un vœu commun autour d’un moratoire et de différentes mesures de précaution quant aux implantations de relais de téléphonie mobile. Le groupe des Verts était satisfait de cette démarche qui transcendait nos clivages au profit de la protection des roubaisiens vis à vis des dangers de la pollution électromagnétique.

Ensuite plus rien, pas de concertation, pas de groupe de travail, pas de travail avec les associations, pas de communication ...
Et on a vu apparaître au conseil municipal du 26 mars une charte de la téléphonie mobile, déjà toute prête, fraichement recopiée de la vieille charte dépassée et critiquable de la Ville de Lille. Un charte qui affirme avoir comme objectif de favoriser la concertation et la mobilisation citoyenne, une charte censée mettre en place un comité de concertation qui n’a jamais été réuni, une charte enfin faisant la part belle aux intérêt des opérateurs de téléphonie mobile sans contre-pouvoir réel en face : cette charte a été votée par tous sauf par les Verts, en contradiction totale avec les principes énoncés et le vœu voté par les mêmes personnes au mois de décembre.


Je voulais rappeler l’histoire car il faut arrêter de se payer de mot et je vise là la présentation du contexte qui figure au début de la délibération. Une concertation quand ? Un comité de concertation avec qui ?

Ce manque de volontarisme est dommage, et nous Verts roubaisiens regardons avec envie notre voisine : la Ville de Tourcoing a été en pointe sur ce combat avec l’adjoint Vert Bernard Despierre qui bénéficie du soutien notable et ferme du Maire de Tourcoing. La Ville de Tourcoing est assignée au tribunal sur le moratoire qu’ils mis en œuvre : c’est comme cela que l’on avance aussi. La jurisprudence se constitue progressivement à chaque fois que des élus ou des associations se battent. Ainsi des antennes ont été démontées: Bouygue dans le Rhône à Tassin, SFR à Carpentras, etc…

Alors aujourd’hui, le grenelle des ondes est passé par là, des mesures timides en sortent tel que l’interdiction du portable en primaire et collège. Et un rapport paru aujourd'hui même tout en affirmant qu'il n'y a pas de preuve absolue, est obligé d'adametter qu'il existe des effets sur la santé.

Si certains avaient l'intention de se laisser endormir par le lobby de la téléphonie mobile très présent au cœur même des agences et des instances de protection sanitaire, qu’ils se réveillent simplement en observant que les compagnies d’assurance ne couvrent plus les opérateurs sur les risques liées aux pollutions électromagnétiques depuis 2000.

Aujourd’hui, la Communauté Urbaine de Lille se saisit progressivement de cette question, et Roubaix, enfin, va se raccrocher aux wagons, et bien tant mieux et nous voterons cette délibération. Nous sommes satisfaits que la Ville s’engage dans l’appel à projet pour participer à l’expérimentation de réduction des niveaux légaux d’exposition à la pollution électromagnétique.

Rappelons tout de même le retard de la France en la matière, car ce qui chez nous est présenté comme expérimental (le passage à un seuil de 0,6 V/m), fonctionne très bien dans certains pays européens.

Nous partageons le point de vue qu’effectivement une démarche communautaires serait plus ambitieuse. Est-ce qu’un portage communautaire donnera plus de chance pour que la ville de Ràoubaix puisse être retenu dans l'appel à projet, je ne sais pas, mais allons-y. En tout cas, nous appuierons toute démarche qui visera à traduire dans les documents d’urbanisme des précautions sanitaires quand à l’émission des antennes relais et leur localisation. Cela c’est votre responsabilité Mr le Maire de Roubaix en tant que Vice-Président Urbanisme, aménagement, ville renouvelée. Nous vous soutiendrons pleinement là-dessus mais nous demandons à ce qu’il y ait concertation avant de figer d’éventuelles dispositions pour pouvoir s’il y a lieu les enrichir.
"

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 11:04


Vous vous déplacez en Région Nord Pas-de-Calais : couteux, polluant... mais nécessaire souvent.

Alors pensez Co-Voiturage !
Chacun trouve sa place dans un véhicule et diminue sa consommation de carburant, sa part de pollution.
Voilà un réflexe de solidarité écologique.

inscrivez vous en tant que conducteur ou passager sur www.covoiturage-5962.fr

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 18:33
Le Grenelle qui doit confronter les points de vue sur les dangers de la téléphonie mobile, antennes relai et autres WIFI ... est en cours. les associations émettent de sérieux doutes : l' absence de scientifiques de la santé conviés à ce Grenelle augure bien la posture officielle. Le doute scientifique que l'on brandit comme arme ultime doit profiter .. au business. Les conclusions seraient-elles écrites d'avance ? Vous trouverez le lien vers l'article de novethic qui reprend à la sortie de la 1ère table ronde l'avis de quelques participants.

http://www.novethic.fr/novethic/entreprise/impact_local/sante/grenelle_antennes_ouverture_sous_tension.jsp


Arrêter le WIFI ou éviter son déploiement dans les lieux d'éducations (écoles, lycées, universités, bibliothèque..) constitue aujourd'hui un impératif. Par 2 fois, je l'ai demandé en assemblée du Conseil Régional pour ce qui concerne notre responsabilité en matière de lycées. Rappelons qu'il ne s'agit pas de barre la route au progrès, mais que tout simplement des alternatives (connections filaires : cables, courants porteurs...) existent. Elles permettent moyennement un minimum d'équipement largement accessible aux finaceurs publics de préserver la santé et de permettre l'accès à internet.
Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 22:24

Dimanche 1er mars 2009, après la projection du film « Nos Enfants nous accuseront » à 16h30 au cinéma Le Méliès de Villeneuve d'Ascq, vous êtes invités au débat autour du film de Jean‐Paul Jaud avec comme invité : Michel AUTES VicePrésident à la Prévention et à la Santé de la Région Nord Pas de Calais. Ce débat est organisé par les Verts des Catiches.

 


Le film « nos enfants nous accuseront » relate l’aventure d’une petite commune du sud, avec des paysages de rêve, dans laquelle le Maire et son conseil municipal ont osé prendre une décision capitale et capable de faire changer les habitudes pour préserver l’avenir des enfants de cette commune. La cantine scolaire est réalisée avec des produits uniquement bio.

 

Une décision audacieuse, qui interpelle parents, citoyens et qui met en place une autre façon de penser la société chez les écoliers d’aujourd’hui et demain les futurs citoyens, acteurs plutôt que consommateurs. Un film porteur de beaucoup d’espérances, qui nous indique le chemin vers une société soucieuse de préserver l’avenir.


De plus en plus d’études sur la santé des enfants montrent que leurs maladies de plus en plus fréquentes (cancers, leucémies foudroyante, allergies, problèmes respiratoires etc…) sont générées par les pollutions environnementales et alimentaires. On retrouve même certains polluants dans le cordon ombilical du nouveau
né. Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l'environnement. 70% des cancers sont liés à l'environnement dont 30% à la pollution

 


Dimanche 1er mars, ce sera l’occasion, après la projection du film, de débattre, d’échanger, de réfléchir ensemble à ce qui peut être réalisé régionalement pour que notre région cesse d’être celle où le taux de cancer est l’un des plus élevés de France.

 

http://vertsdescatiches.org

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 09:33
Culture OGM: Bruxelles échoue à forcer la main à la France et à la Grèce (AFP) Yes!!!

BRUXELLES - La Commission européenne a échoué lundi dans sa tentative pour forcer la France et la Grèce à autoriser la reprise de la culture du maïs génétiquement modifié de la firme américaine Monsanto, a-t-on appris de source communautaire.

Les experts des pays de l'UE réunis à Bruxelles au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale ne sont pas parvenus à se départager, ni en faveur, ni contre la demande faite à la France et à la Grèce de lever les mesures d'urgence empêchant la culture de ce maïs OGM.

Lors d'un vote à la majorité qualifiée, 9 pays sur 27 totalisant 123 voix ont soutenu la demande de la Commission. 16, totalisant 190 voix, ont voté contre ou se sont abstenus et deux Etats, l'Allemagne et Malte, n'ont pas pris part au vote, a-t-on précisé.

La Commission européenne doit désormais décider si elle demande l'arbitrage des ministres. Dans ce cas, elle doit "sans plus tarder" présenter une proposition et les pays de l'UE devront se prononcer dans les trois mois.

Dans l'intervalle, les ministres européens de l'Environnement vont voter dès le 2 mars sur les clauses de sauvegarde mises en place par l'Autriche et la Hongrie, deux autres pays réfractaires aux OGM.

(©AFP / 16 février 2009 15h40)

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 10:11
Avec une émission de gaz carbonique de 17 tonnes par habitants, la Turquie émet le double de la moyenne européenne. Longtemps réticete à prendre des engagements de réduction de ses gazs à effet de serre, la Turque vient de signer le protocole de Kyoto. Elle cède ainsi à la pression euroépenne de  respecter les standards environnementaux européens.
Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 23:48
Le groupe des élus Vert au Conseil Municipal de Roubaix présentera demain au Conseil Municipal un Voeu demandant l'application du principe de précaution quant à l'implantation des antennes relais. 5 ans de retard ont étépris en ville de Roubaix par sous-estimation du problème, aujourd'hui nous subissons des expositions aux ondes sans débat public, sans positionnement politique de la part de Villes qui ne sentent pas suffisamment concernées par la protection - ne serait-ce qu'au bénéfice du doute- de leurs populations. Il est temps que les élus arrêtent de se défausser. Un élu ne peut pas tout mais il doit au moins essayer !


"La pollution électromagnétique constitue aujourd’hui une situation inédite. Le développement depuis 20 ans des émissions d’ondes électromagnétique en tout genre est invisible et méconnu mais pas sans conséquence sur la santé des populations. Dans cette pollution électromagnétique, le développement généralisé de la téléphonie mobile et du wifi, semble être plus particulièrement générateur de désordres touchant la santé : tumeurs bénignes et malignes, stress et troubles du sommeil notamment. Aujourd’hui, nous manquons de recul pour évaluer l’impact de cette pollution et les scientifiques eux-mêmes se divisent, non pas sur la reconnaissance d’un impact des ondes, mais sur l’interprétation des résultats de cause à effet. Le poids des lobbys industriels et les enjeux économiques en cause pèsent fortement pour éviter d’inscrire la question du principe de précaution à l’égard des ondes électromagnétique dans l’espace du débat public. Instruits dans notre région par l’expérience, constatant les tergiversations liées aux intérêts industriels pour assurer à temps la protection des salariés et des populations, nous souhaitons éviter de répéter les mêmes erreurs que les scandales sanitaires de l’amiante ou de Métaleurop.

 

Constatant à regret

- L’interruption des travaux d’élaboration d’une charte sur l’implantation des antennes-relai initiés par Denise Bouchez, ancienne adjointe à l’environnement, par décision du 11 novembre 2003 de l’adjointe à l’urbanisme au motif que : « la charte est un affichage qui n’a pas de raison d’être, les priorités se situant ailleurs »,

- L’intérêt financier immédiat et court terme des syndics et bailleurs sociaux : les rémunérations proposées par les opérateurs effacent toute autre forme de réflexion sur les attentes et réels besoins de leurs locataires ou co-propriétaires, eux-mêmes très mal informés

 

Demande

A la Ville de se saisir de sa responsabilité de protection des intérêts des citoyens roubaisiens et d’assurer sa fonction de médiateur entre toutes les parties intéressées : associations d’habitants, professionnels de santé, opérateurs de téléphonie, propriétaires bailleurs publics et privés…

 

Réclame

 

·       Un moratoire sur l’installation des antennes-relai le temps d’instaurer un débat démocratique avec la population roubaisienne

 

·       De réaliser un état de mesure des champs électromagnétiques aux abords des antennes relais existantes par des experts indépendants, et d’en communiquer le résultat sous une forme pédagogique à l’ensemble de la population roubaisienne

 

·       De remettre en chantier une charte définissant les conditions d’implantation des relais de téléphonie mobile comme de très nombreuses villes l’ont fait : Lille, Marseille, Lyon et comme Tourcoing va l’entreprendre…

 

·       De s’engager à éviter l’installation de système Wifi dans les locaux recevant du public et les établissements scolaires sous sa responsabilité, en privilégiant les solutions alternatives (et notamment les installations filaires)

 

·       D’assurer dans le cadre de ses politiques thématiques (santé, éducation, environnement, jeunesse, famille…) une information et une sensibilisation des populations aux dangers des usages immodérés des appareils générant des ondes, afin de favoriser de bonnes pratiques et des comportements préventifs

 

·       D’examiner comment interpeller la communauté médicale locale (médecine de ville, hôpital de Roubaix) de façon à ce que soient correctement détectés les troubles d’hypersensibilité électromagnétique, notamment en s’appuyant sur les travaux et l’expérience du Professeur Belpomme

 

·       De s’associer à la demande d’enquête épidémiologique santé/environnement faité auprès du Préfet du Nord par le Conseil Municipal de Tourcoing le 19 novembre 2008 "

Par Myriam Cau

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article