Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:26


A la maison du foot, rue de la lionderie à Hem, ce vendredi à 19h.

Pierre de Sariac, apiculteur, animera une conférence sur l'apiculture.

http://lesvertsdehem.soup.io/post/27905979/Une-association-amie-organise-une-conf-rence
Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 13:57

Ingrid Betencourt est libre, c'est un immense bonheur... Symbole de courage et de résistance, Ingrid est de retour à la vie. N'oublions pas tous les détenus qui restent dans la jungle, on parle de 2000 otages encore, dont de nombreux civils. Nul ne doute que de nouveaux combats attendent Ingrid Bétencourt, dont celui des droits de l'homme...
Une autre grande figure de résistance à l'oppression : Aung San Suu Kyi, attend notre soutien et notre énergie. Aung San Suu Kyi dirigeante de l'oppsition Birmane est maintenue à l'isolement.

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 16:08

Serait-il possible de réintroduire l'écureuil roux chez nous ? et pourquoi pas à Roubaix ? Peut-on développer des conditions d'habitat favorables... Lille se lance dans la réintroduction au parc de la citadelle. Une expérience à suivre de près pour une espèce en partie menacée par son cousin importé l'écureuil gris. Ne ratez pas la partie de foot finale...

photo Wikipedia von Ray Eye 

L'écureuil roux est un rongeur qui habite dans les massifs forestiers mélangés (résineux, chenes, hetres)  de l'Europe du Nord. On peut aussi le trouver occasionnellement dans les grands parcs boisés avec de vieux arbres et une strate arbustive épaisse.

Historiquement, la population de l'écureuil roux dans notre région a suivi l'histoire du boisement régional. Aujourd'hui sa présence est liée aux massifs forestiers régionaux, un peu dans le Boulonnais, plus communément dans les forets de Marchienne et de St Amand, et de façon plus abondante en Avesnois dans la foret de Mormal.
Absent des Flandres, rare ou très localisé dans le secteur de la Lys et de la Deule de l'agglomération lilloise, on le note cependant régulièrement en petit nombre au parc urbain de Villeneuve d'Ascq. Les populations d'écureuil sont soumises à de fortes variations d'effectifs, pour des raisons encore mal connues. La tendance globale est à la baisse. C'est lié notamment à la dégradation de ses milieux d'habitat et à la fragmentation de son biotope.

La ville de Lille travaille sur un programme de réintroduction de l'écureuil roux au Parc de la citadelle. Pour cela, il a été nécessaire d'étudier et de favoriser la constitution d'un habitat favorable à la vie de ce superbe petit animal. Il faut en effet que l'écureuil y trouve les conditions nécessaires à sa tranquilité, son alimentation, sa reproduction. Mais la citadelle dispose d'une surface et de grands arbres que l'on ne trouve pas aujourd'hui à Roubaix.

Pour Roubaix, on peut avoir la volonté à long terme de densifier suffisamment notre trame verte à partir du canal de Roubaix, et des espaces verts mis en réseaux (rue de l'Ouest, Brondeloire...), pour obtenir une strate arbustive convenable et accueillante pour l'écureuil roux. Tout cela dans le cadre d'un protocole scientifique de suivi de l'espèce, et au regard des résultats dont on pourra tirer des enseignements sur Lille.

En tout cas, il est probablement important d'aider la population des écureuils roux à se maintenir ou se développer, car elle est une espèce traditionnelle qui peut-etre menacée ou concurrencée.

L'écureuil gris tend à éradiquer l'écureuil roux et provoque d'importants dégâts en écorçant les arbres. [ Au début du 20ème siècle, il a été introduit en Afrique du sud et en Angleterre, et est devenu invasif depuis dans cette île, aboutissant à une réduction drastique des populations de l'écureuil roux en Angleterre et au Pays de Galle. Des individus introduits dans d'autres régions d'Europe, en Italie notamment, posent depuis les années 1990 de sérieux problèmes environnementaux.]

Sources
Quentin Spriet, Espace Naturel Métropolitain
Eric Quiquet Adjoint à l'environnement Ville de Lille, Les Verts

En savoir plus sur les sites suivants
http://www.axel-horn.de/eichhoernchen/index.html : les plus belles photos !
http://ecologie.nature.free.fr/pages/mammiferes/ecureuil_roux.htm
http://www.mysterra.org/webmag/ecureuil.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cureuil_d'Eurasie

NE RATEZ PAS
Et après le sérieux, le plus drole... et désolée pour la pub !! 

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 16:23

LIPDUB
En sortant du métro de samedi nous sommes parti à l'assaut de la Mairie de Roubaix.
Pour ce lipdub nous sacrifions aux tendances et à l'air du temps, mais après tout il faut avouer que faire campagne c'est joyeux, alors voici notre chanson de campagne, tout frais sorti... faites circuler

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 00:00

Philosophie appliquée au quotidien, tout est dit....

 

Blaise PASCAL(les Pensées)

"Nous ne nous tenons jamais au temps présent. Nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours, ou nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt, si imprudents que nous errons dans des temps qui ne sont point nôtres, et ne pensons point au seul qui nous appartient, et si vains que nous songeons à ceux qui ne sont rien, et échappons sans réflexion le seul qui subsiste. C'est que le présent d'ordinaire nous blesse. Nous le cachons à notre vue parce qu'il nous afflige, et s'il nous est agréable nous regrettons de le voir échapper. Nous tâchons de le soutenir par l'avenir, et pensons à disposer les choses qui ne sont pas en notre puissance pour un temps où nous n'avons aucune assurance d'arriver.

Que chacun examine ses pensées. Il les trouvera toutes occupées au passé ou à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent, et si nous y pensons ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir. Le présent n'est jamais notre fin. Le passé et le présent sont nos moyens; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre, et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais."

En savoir plus, sur : http://odalix.univ-bpclermont.fr/Cibp/Pensees/Sel80.htm

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 22:45
Voici quelques éléments de base d'éducation civique et géopolitique en cette période d'élection municipale, à Roubaix et à Douarnenez...

COMPRENDRE LE PRINCIPE DES REGIMES POLITIQUES AVEC 2 VACHES 

SOCIALISME : Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.
COMMUNISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.
FASCISME :Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous vend le lait. 
NAZISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.
DICTATURE : Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent. 
 
FEODALISME : Vous avez 2 vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait. 
DEMOCRATIE : Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait. 
DEMOCRATIE REPRESENTATIVE :Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait. 
DEMOCRATIE DE SINGAPOUR : Vous avez 2 vaches. Vous écopez d'une amende pour détention de bétail en appartement. 
ANARCHIE : Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion. 
CAPITALISME : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits.
CAPITALISME DE HONG KONG : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez 3 à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un « échange de lettres contre participation », assorti d'une offre publique, et vous récupérez 4 vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour l'entretien de 5 vaches. Les droits sur le lait de 6 vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman, détenues clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société cotée les droits sur le lait de 7  vaches. Au rapport de ladite société figurent 8 ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire. Entre  temps vous abattez les 2 vaches parce que leur horoscope est défavorable. 
CAPITALISME SAUVAGE : Vous avez 2 vaches. Vous équarrissez l'une, vous forcez l'autre à produire autant que quatre, et vous licenciez  finalement l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'avoir laissé la vache mourir d'épuisement.
BUREAUCRATIE : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante. 
ECOLOGIE : Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse. 
FEMINISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi. 
SURREALISME : Vous avez 2 girafes. Le gouvernement exige que vous leur donniez des leçons d'harmonica. 
CAPITALISME EUROPEEN : On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache. 
MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE BRITANNIQUE : Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l'autre. La vache vivante devient folle. L'Europe vous subventionne pour l'abattre. Vous la donnez à manger à vos moutons. 
CAPITALISME A LA FRANCAISE : Pour financer la retraite de vos vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB ( cotisation sociale de solidarité avec nos amies les bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (remboursement de l'ardoise bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n'y a plus de lait. Les Français sont dans la rue : « DU LAIT ON VEUT DU LAIT ». La France construit un lactoduc sous la manche pour s'approvisionner auprès des Anglais. L'Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. Le lactoduc ne servira jamais. On lève un nouvel impôt pour l'entretien du lactoduc.

 

Très honnetement ma définition préférée est celle du SURREALISME ! Et vous ?


Je n'ai pas trouvé l'auteur de ce texte, la source est pour l'instant inconnue. En la recherchant sur le Web, j'ai trouvé une nouvelle définition, Sworeddine a écrit le 13/04/07 sur un blog : "Ils ont oublié
le REGIME AFRICAIN :
Vous avez 2 vaches : une morte du HIV et l’autre de famine, vous décidez de tuer une tribu que vous soupçonner d’avoir empoisonné vos vaches, le lendemain vous êtes au pouvoir, le surlendemain votre corps est trainé dans la rue après un renversement de votre régime"

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 00:36

2 janvier 2008, on va respirer...  On pourra prendre un thé dans un café avec des enfants et faire une pause resto sans crainte. Voici l'horrible parcours d'une fumeuse extrême qui a échappé au cancer de peu ... 

J'ai adoré fumer des Camels, et quand vraiment j'étais "en fonds" je poussais le luxe jusqu'à fumer des JPS (ah, les John's player Spécial dans leur luxueux étui noir glacé et lettres dorées!). J'aimais l'odeur douce du tabac blond, la cigarette qui joue entre les doigts, les ronds de fumée avec les copines. J'ai fumé pour appartenir au clan des émancipées, ensuite j'ai fumé parce que je ne savais plus m'en passer. J'ai dans la plus grande inconscience emmerdé, intoxiqué, gêné, empoisonné des collègues de travail, des passants, des amis, des inconnus et ma famille. Je n'en suis pas fière. J'ai juste réussi à ne pas trop fumer devant mes enfants ou dans les pièces où ils étaient, c'est tout.

J'ai ingéré des volutes bleues à partir de l'âge de 16 ans et jusqu'à 35 ans, d'abord un peu, puis un peu plus, et continuellement plus, jusqu'à fumer 2 paquets de cigarettes par jour. J'étais souvent parasitée par l'idée et l'envie de fumer une cigarette, l'image s'imposait à moi sans que je le choisisse. Avant d'aborder une tâche complexe ou délicate, d'abord je fumais... La perspective de manquer de cigarettes causait en moi une véritable angoisse, et bien qu'habitant Roubaix, j'aurais été capable d'aller sur Lille m'approvisionner au Versaille jusqu'à une heure très avancée. Je ne fumais jamais au petit déjeuner, je trouvai cela dégueulasse et commençais avec le premier café au travail vers 10H. Mais alors ensuite, j'étais une usine d'incinération à moi seule. Allant et venant, au gré de mes activités, je déposais chaque fois que possible un peu de poison dans l'air. Un halo d'odeur de tabac froid ou de fumée me précédait , et pour moi c'était normal. En un mot, j'étais droguée, sous dépendance, enchainée à la cigarette... La clope était mon antidépresseur permanent, il n'y a qu'en vacances où ma consommation chutait fortement. Il m'est arrivé de fumer au lit, et quand j'y pense aujourd'hui cela me parait suréaliste. 

Et pourtant je savais, j'étais même sure que j'aurai un cancer en faisant cela. Jeune, j'avais toujours dit, certainement parce que l'échéance me paraissait lointaine, autant que l'idée de la mort quand on a 20 ans, que j'arrêterais de fumer à mon 3ème enfant. Et puis Lilas s'est annoncée, j'avais 35 ans, le 3ème bébé était en vue. Et  j'ai intimement su que j'arrêterai de fumer, parce que je voulais voir grandir et mes enfants, et mes petits enfants. Alors que j'étais enceinte, au travail, je me suis surprise à allumer une cigarette avant d'appeler quelqun au téléphone, pour me rendre compte l'instant suivant qu'une cigarette fumait déjà dans le cendrier. Cet instant a été décisif dans mon passage à l'acte, je voulais récupérer mon libre arbitre. Ma liberté est la dernière chose que j'abdiquerai, je l'avais pourtant fait.

J'ai diminué progressivement en étant enceinte mais n'ai pas réussi à arrêter totalement. Lilas est née le 31 décembre 1996, et je n'ai jamais plus refumé depuis sa naissance, même pas une petite taffe. Je ne dirai pas que cela a été facile, pendant des années j'ai gardé l'envie de fumer intacte. Le plus horrible était les soirées entre copains. Mais je savais que je ne céderai pas car pour moi, c'était ma dernière chance, j'avais pleinement concience du niveau de mon addiction. Encore aujourd'hui, si je refumai ne serait-ce qu'une bouffée, je sais qu'en 6 mois je reviens à mes 40 cigarettes par jour. Peut-on imaginer ce que représente une telle quantité de fumée ?  c'est une pièce dans le brouillard et sans oxygène, une concentration de pure pollution...

Lorsque j'ai arrêté, la dépendance à la nicotine est très vite partie (je dirai une semaine à 10 jours), c'est psychologiquement que cela duré. Certaines situations (fumer devant moi), certains rituels (le café après le repas) était des instants sensibles. Ce qui m'a aidé était la fatigue de la naissance et des enfants, l'éloignement de la situation majeure de risque (le travail) puisque j'étais en congé parental, la solidarité de mon mari qui n'a jamais plus fumé devant moi, et les activités physiques. Il fallait que mes mains soient occupées au point que fumer soit trop compliqué : dessiner était mieux que lire par exemple. Jardiner m'a beaucoup aidé, j'ai toujours adoré cela et m'imprégner des odeurs de terre, de feuilles, d'air froid ou les 1ères senteurs de printemps a renforcé mon plaisir de respirer. 

Mais ce qui a été extraordinaire au bout d'un moment, quand le plus dur a été passé, est le sentiment d'avoir récupéré ma liberté. Le poids énorme de la dépendance s'est allégé, et j'ai respiré au sens propre comme au sens figuré. Plus de cigarettes à acheter, plus de combines à trouver pour faire la pause fumée et je me suis mise à observer autrement les fumeurs, presque ethnologiquement, et alors j'ai su que moi j'étais passé "ailleurs". Avec le recul, je me suis trouvé pathétique avec ma fumée et mes poisons. En un mois ou deux, j'ai mieux apprécié le goût des aliments, j'ai affiné considérablement mon odorat -aujourd'hui je hûme avec volupté la moindre senteur, tel un animal je ressens tout avec les odeurs : un rien me rebute, un rien m'envoûte. Et sauriez vous croire que mon teint s'est illuminé tout seul, je n'avais jamais réalisé que mon teint était gris, ma peau est devenu plus souple, mes cheveux moins ternes. Bref, je n'ai eu que du bonheur avec le recul à avoir réussi à arrêter. 

Il m'a aussi fallu cela, pour me rendre compte de ce que j'avais infligé aux autres avec mon tabagisme, l'horrible odeur d'haleine et de cendrier froid que véhicule le fumeur, la gêne que représente la fumée pour un non fumeur ,qui finalement ne peut pas trop se défendre face à l'incompréhension du fumeur sous dépendance que j'étais. A travers cet article, je présente mes excuses à tous ceux que je n'ai pas respectés, que j'ai enfumés et empoisonnés et particulièrement à mon ancien collègue du bureau d'à côté, Christophe Quétu, que je raillais quand il me disait pourtant sa gêne.

Progressivement, je suis devenue moi-même très vite incommodée par la fumée. Aujourd'hui cela m'écoeure, et cela me donne vraiment la nausée surtout au restaurant, de toute façon je ne fréquentais plus les restaurants fumeurs. J'ai une grande tristesse de voir des enfants dans des voitures avec des parents qui fument dans l'habitacle (je ne le faisais pas avec mes enfants, mais un adulte ne m'arrêtait pas...) 

Et aujourd'hui, c'est le premier jour d'une autre vie, après l'arrêt du tabac sur le lieu de travail, on arrête dans les cafés et restaurants. Enfin j'aurai la liberté d'aller au café ou au restaurant sans regarder avec méfiance les gens qui se mettent à côté de moi, ou étant en terrasse de glisser les cendriers que je trouvais sur les tables voisines par terre ni vu ni connu. Aujourd'hui peut-être que beaucoup de personnes arrêteront de fumer car cela sera devenu trop compliqué et sans intérêt. Aujourd'hui peut-être sera le 1er jour à partir duquel la courbe de mortalité due au tabagisme va chuter...

Lilas a eu hier 11 ans, il parait qu'il faut 10 ans pour récupérer ses poumons, eh bien c'est fait, mes poumons ont retrouvé leur état.
 

Le tabac cause 60 000 morts chaque année. le tabac est à l'origine d'un quart de tous les morts par cancer.
Fumer augmente de 15 à 30 fois le risque d'avoir un cancer du poumon. Pour les femmes, la mortalité par cancer du poumon est en augmentation constante et pourrait rattraper le niveau de mortalité du cancer du sein dans moins de 20 ans. Un non fumeur exposé à la cigarette des autres, au travail ou dans un bar par exemple, voit son risque de cancer du pounon augmenter de 12 à 19%. La durée d'exposition aux substances cancérigènes du tabac semble avoir plus d'impact que la dose. Si l'on double la dose, le risque est multiplié par 2, si l'on double la durée, le risque est multiplié par 20... 
Une cigarette, c'est de la nicotine et des goudrons mais aussi plus de 40 substances chimiques cancérigènes issues de la combustion. La cigarette contient du mercure, du plomb, du cadmium, de l'acide cyanhydrique, du chrome... Les particules pénètrent jusqu'au coeur des alvéoles pulmonaires car leur diamètre varie entre 0,1 et 1 micron ( 1 millième de mm). source Doctissimo "le tabac et le cancer"

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 21:52

L'image se suffit à elle-meme, la réintroduction de l'espèce humaine en foret n'a pas fini de nous étonner... L'expérience a eu lieu par un bel après midi d'automne dans la foret de Phalempin dans le Nord, département très peu boisé mais qui compense ce déficit par une certaine tendance à l'imagination. Il s'agissait de feter dignement un anniversaire, celui de mon frère de 43 ans. Nous avons pour cet évènement décidé de sortir en forêt, et avons constaté avec joie et surprise que la réintroduction de l'homme des villes en foret, c'est possible...Voyez avec enthousiasme mon plus jeune frère (28 ans quand même...) se réapproprie les grands espaces !

Où faire de l'accrobranche en région Nord Pas de Calais ? Berck, Ste Cécile, Phalempin. Il y en a peut-etre d'autres, mais je ne les ai pas essayés. Les 2 derniers sont les plus intéressants et surtout accueillent des plus petits (1m10). De l'air, des Arbres, des odeurs de terres et de verdure, pour peu que l'on soit entre amis ou en famille, c'est un peu de bonheur pris sur la tragédie du monde.

 

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 20:19

Myrtille ma fille m'a fait découvrir un truc génial, susceptible de répondre à toutes vos plus profondes questions existentielles, genre :

  • Vais je faire une soupe au Poireaux ou des frites (bio)?
  • Ma voisine de la rue Vauban est -elle plus méchante ou plus perverse ?
  • Aux élections présidentielles, qui l'emporterait entre Bové et Patate?
  • qui est plus connu sur internet entre René Vandierendonck et Myriam Cau?

De toute évidence Patate l'emporterait aux présidentielles devant José Bové, ma voisine de la rue Vauban est décidemment plus perverse, je suis bien plus connue sur internet que le Maire de Roubaix et ce soir je vais faire de la soupe aux poireaux...

Allez, je vous livre l'objet du délire, amusez vous sans compter à des combats absurdes qui ne font aucun mort, tapez le site  http://www.googlefight.com

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Coups de Coeur
commenter cet article