Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 16:05

davos-copie-1.jpgLe forum économique mondial de DAVOS réunit depuis le 26 janvier les « maîtres du monde » : les plus grands décideurs économiques et politiques. Pendant qu’ils font leurs affaires, et qu’ils traitent des affaires du monde, les ONG distribuent les prix comme chaque année. Il s’agit des « Public Eye Award » qui décernent le prix de la honte aux entreprises les plus irresponsables : Royal Bank of Canada, les laboratoire Roche, Suez GDF, le CEO water mandate de l'ONU sont épinglés.

 

Catégorie Multinationale, le « Global Award » a été décerné à la Royal Bank of Canada qui finance les producteurs de pétrole issus de sables bitumineux, sur d’immenses surfaces, dévastant et polluant tout.


Le "Swiss award" et le prix du public "People's Award" ont été attribués à l’entreprise Roche : En Chine, Roche fait des tests de médicaments sur des organes sans pouvoir dire leur provenance. Les ONG dénoncent le fait que dans ce pays, 90% des organes transplantés viennent de condamnés à mort.


La 2ème position du « people’s award » revient à Suez GDF  impliquée dans le consortium de construction du barrage de Jirau sur la rivière Madeira, en Amazonie brésilienne, dont les conséquences sociales et environnementales sont scandaleuses.


Un nouveau prix, le "Greenwash Award", est réservé aux institutions publiques ou privées qui récompensent des entreprises « pourtant connues pour leurs agissements néfastes ». Il a été attribué au CEO Water mandate de l’ONU pour son rôle ambigu d’organisation internationale qui permet à des entreprises de s’acheter une bonne réputation . Nestlé, Coca Cola ou Dow Chemical font partie du CEO soit disant pour lutter contre la crise de l'eau, mais de fait ces entreprises veulent privatiser l'eau sans tenir compte des normes écologiques et sociales.

Photo du Telegraf

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans En colère
commenter cet article

commentaires