Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 23:32

Depuis hier, les Sans-papiers occupent la Bourse du Travail de Lille, où 90 personnes suivent une grève de la faim. Une assemblée générale a décidé l'occupation pour poursuivre le mouvement et alerter sur la situation. Nous assistons à un mouvement de grande ampleur, aussi massif que la grève de la faim de 2004, qui avait eu lieu également à la Bourse du Travail et avait aboutit à "l'Accord Delarue" avec l'Etat. Depuis 2004, c'est toujours cet accord qui fonctionnait avec des réunions mensuelles entre la Préfecture et le Comité des Sans Papiers 59, la Cimade mouvement oecuménique d'entraide aux réfugiés, la Ligue des Droits de l'Homme et le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples. Ce dialogue a été rompu en juin par la Préfecture par les arrestations de sans-papiers lors de manifestations et les déclarations du Préfet dans la presse disant que cet accord "a vécu".

Pour soutenir les Sans-papiers :
- on peut aller sur place et se rendre utile comme bénévole, se tenir informé en participant aux AG quotidiennes qui ont lieu vers 18h30
- besoins matériels : eau, thé, sucre pour la grève de la faim, il manque encore quelques tentes et couchages pour le campement sur place.

APPEL D'HELENE FLAUTRE AU PREFET

Plus de 80 personnes en grève de la faim occupent, depuis mercredi 25 juillet la bourse du travail à Lille. Elles réclament la régularisation de leur séjour en France.

Pour Hélène Flautre, Présidente de la sous-commission des Droits de l’Homme du Parlement européen « ces actes désespérés sont le résultat d’une politique gouvernementale inconséquente. En but aux humiliations permanentes, aux contrôles d’identité abusifs, risquant à tout moment l’arrestation et le retour forcé dans des pays qu’ils ont fuient par nécessité, privés de toute perspective de vie digne et décente, ces personnes sont acculées à des actes extrêmes. »

 

Hélène Flautre  considère que la politique menée à l’égard des étrangers est indigne, irréaliste et inefficace. Elle ajoute « Ces personnes, pour la plupart en France depuis de nombreuses années, attendent légitimement que soient reconnus leurs droits au séjour et au travail. Au lieu de quoi c’est un véritable calvaire qui leur est imposé, au détriment de leur vie personnelle et de notre vie sociale et économique !» 

Hélène Flautre  appelle à un changement en profondeur de cette politique du perdant-perdant : « Il est temps de garantir les droits fondamentaux des personnes.
Il n’est pas admissible par exemple, dans un pays engagé par la convention de Genève et la convention européenne des Droits de l’Homme, que l’accès au statut de réfugié ou le droit de vivre en famille soient qualifiés de contraintes subies au plus haut niveau de l’état ! »

Concernant les personnes en grève de la faim à la bourse du travail à Lille, la Députée européenne appelle la Préfecture a tout mettre en œuvre pour éviter un enlisement dramatique de la situation et réclame la prise en considération immédiate de leurs situations. « Le dialogue doit être renoué dans les plus brefs délais ! »

 

Communiqué des Verts Nord-Pas-de-Calais

Les Verts Nord Pas De Calais sont totalement solidaires du mouvement des Sans-papiers actuellement en lutte et réunis à la Bourse du Travail de Lille depuis le 25 juillet 2007. Face à la rupture par la Préfecture du Nord du dialogue en vigueur depuis l’accord de 2004, et dans une situation désespérée, 90 d'entre eux ont aujourd’hui à nouveau recours à la grève de la faim et mettent leur santé en danger.

Les Sans-papiers sont d’abord des hommes et des femmes qui ont souvent fuit un pays en guerre, confrontés à la misère ou aux atteintes aux droits de l’homme, et qui n'aspirent aujourd'hui qu’à vivre en paix, qu'à vivre dignement en famille et qu'à s’intégrer à la société française.

Les Verts dénoncent la diabolisation dont ils font l’objet et les injustices dont ils sont une fois de plus victimes et leur apportent leur total soutien.

Les Verts rappellent qu’ils souhaitent la régularisation de tous les Sans-papiers qui en ont fait la demande. Ils s’opposent à la logique de l’Europe forteresse qui consiste à négocier coûte que coûte des accords avec les pays du pourtour méditerranéen pour contenir l’immigration et la refouler dans des conditions inhumaines aux frontières de l’Europe.
Alors que la question des réfugiés climatiques (qui seront pour la plupart issus des pays du Sud) va se poser avec de plus en plus d’acuité du fait du changement climatique, il est urgent que l’Europe pose autrement le problème des inégalités Nord-Sud et de l’accueil des migrants.
L’Etat français doit donc montrer l’exemple et reprendre le dialogue et la négociation avec le CSP 59, aux côtés de la Cimade, de la LDH et du MRAP, pour satisfaire leurs légitimes revendications et mettre fin à la crise actuelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Politique
commenter cet article

commentaires