Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 01:00

« L’absence, l’oubli ou le mépris de droits de l’homme engendre le malheur public et la corruption des gouvernements ». Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Août 1789  

LES SANS-PAPIERS DE ROUBAIX EN GREVE DE LA FAIM ONT ETE HIER EXPULSE DES LOCAUX DE LA FAL (fédération des amicales laïques) 

Le quartier a été bouclé au petit matin. A 6h du matin, rue de Lille à Roubaix, les CRS à Roubaix ont défoncé le mur de la FAL alors que la porte était simplement ouverte. Ils ont ainsi pénétré brutalement dans la pièce où dormaient les sans papiers, mettant ne danger ceux qui était contre le mur et réveillant dans le plus grand stress les enfants et bébés présents, ainsi que les grévistes affaiblis par leur jeune. La police municipale a ensuite achevé l'évacuation. Ils sont partis pour beaucoup sans même pouvoir emmener leurs chaussures, ce n’est pas du tout humiliant…

La grève de la faim est un mode d’action qui a été fermement déconseillé aux sans-papiers mais que ceux-ci ont néanmoins décidé de mener, durement, sans manger et sans boire et en y incluant des femmes enceintes. Il ne nous appartient pas d’en juger nous qui sommes en sécurité.

Leur désespoir a été créé par l’attitude de fermeture rencontrée auprès du  secrétaire adjoint de la préfecture, qui suit en cela la politique et les ordres de Nicolas Sarkozy. Lors des derniers contacts de négociation avec le collectif des associations de soutien aux sans papiers, rien n’a été obtenu, aucun signe tangible d’une quelconque ouverture. Pendant longtemps la préfecture avait admis un certain nombre de régularisations entrant dans une relation à caractère humanitaire. Cette soupape a permis aux associations de défense des droits de l’homme de servir de médiateur et d’améliorer la prise en compte réelle du droit d’asile en France. Aujourd’hui tout a été durci, et le drapeau des droits de l’homme en France est en deuil.

Alors que les capitaux circulent tout à fait librement, les êtres humains n’ont pas le droit de chercher à se mettre en sécurité avec leur famille quand leur pays est en guerre, sous le joug d’une dictature, quand on assassine, quand les grandes multinationales occidentales exploitent les richesses des pays du sud en alimentant la corruption locale, quand nous exportons nos produits agricoles subventionnés par l’Europe tuant ce faisant les systèmes locaux de production vivrière Aujourd’hui le droit d’asile est bafoué en France et de fait il s’est réduit à une peau de chagrin. Les arguments réels attestant des dangers encourus par les réfugies en cas de retour au pays sont ignorés, bien souvent les demandeurs d’asile ont les plus grandes difficultés à les faire valoir car in ne leur en donne pas les moyens. Ce sont les associations qui les assistent qui en font le triste constat. 

Une partie des sans papiers expulsés a été emmenée à l’hôpital, une partie a été relâchée par la suite, une partie a été recueillie à la CGT locale et va se voir expulsée à nouveau, la demande en a été faite par le Maire de Roubaix pour non conformité des locaux. Les associations se demandent pourquoi l'adjoint à la sécurité n’a pas tenu sa promesses de les accompagner comme convenu en préfecture pour éviter un face à face dont rien de tangible ne sort. Il n’aurait fait qu’obéir à la demande du préfet…  

Enfin 17 personnes sont actuellement au centre de rétention de Lesquin. Parmi ces dernières, on trouve 3 femmes et 4 enfants en bas age dont un bébé de 6 mois qui est gravement malade. Demain vendredi 26 janvier à 10H, le juge d’application des peines examinera le maintien au centre de rétention. RV devant le tribunal de grande instance de Lille. Par la suite, ces personnes se verront probablement jugés par le tribunal administratif avec reconduite à la frontière, en bref mise en charter et renvoyées dans un pays en guerre (Bénin, Sierra Léone) 

Si les personnes emmenées ne sont pas libérées, j'accompagnerai un Guinéen au centre de rétention de Lesquin pour parler avec ces réfugiés promis au charter, transmettre si je le peux les messages, apporter une parole de solidarité et les excuses des Français qui ne cautionnent pas les lois Sarkozy. 

Le Maire de Roubaix s’est exprimé clairement : « je ne veux pas d’un Cachan bis, je condamne les irresponsables etc… etc…». On peut comprendre la position du magistrat d'une ville qui cumule les indicateurs de pauvreté et de par son parc de logement insalubre, sert plus qu'ailleurs de point d'accueil pour les mouvements migratoires. On ne peut le suivre quand il traite d'irresponsables ceux qui soutiennent d'un point de vue humanitaire les sans-papiers, ce qui ne veut pas dire qu'ils cautionnent les modes d'action choisis.

Demain, nous soutiendrons aussi nos amis Verts qui au national mènent des actions d’alerte démocratique et de coopération décentralisées avec le Bénin.  

La FAL a vécu difficilement l’occupation de ses locaux, il y a eu des hésitations sur la conduite à tenir, une instrumentalisation probablement, un manque de communication au départ. Mais rien n’était facile, rien ne le sera jamais.

Mais, il faut saluer les associations qui aident les sans papier ici à Roubaix : la FAL , la LDH , le MRAP, la CIMADE , le Secours Catholique ainsi que CGT chômeur qui a été exemplaire par la clarté de ses prises de position. Je regrette le silence des militants socialistes roubaisiens, j'aimerai connaitre leur position vis à vis des lois Sarkozy.

Pour autant, baucoup de roubaisiens ne sauront jamais que des destins humains se sont joués rue de Lille, que des gens au désespoir se sont mis en danger.

Rappelons que nous les Verts demandons la régularisation des sans papiers –et il ne sert à rien de parler de régularisation « massive » comme aime à la rajouter la presse locale : s’agirait-il d’effrayer le bon peuple sensible au discours de l’envahissement ?- Non nous voulons juste la régularisation pour la liberté des ëtres humains et leur droit légitime à chercher leur survie ; nous voulons l’abrogation des lois Sarkozy, un vrai droit d’asile et une politique de coopération entre pays riches et pauvres qui promeut la démocratie et la capacité pour chaque pays de subvenir à ses besoins dans la paix et la juste répartition des richesses.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans En colère
commenter cet article

commentaires

thierry 29/01/2007 19:01

Il y a beaucoup de sans: sans papiers, sans domicile fixe, sans espoirs...et de l'autre côté des sans coeur, sans état d'âme, sans scrupules, sans humanité...
et entre les deux des gens comme toi, des avec: avec coeur, avec passion, avec compassion, avec espoir, avec énergie....
puisses-tu longtemps conserver tout ce que tu possèdes en toi et que tu sais donner
puisses-tu longtemps encore être notre élue, tu nous représentes sous notre plus beau jour, mieux que nous sommes parfois.