Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 17:22

L’éducation à l’environnement est une dimension essentielle de l’acquisition de nouveaux comportements plus respectueux de la planète et d’un mode de vie sain et économe. Le contact avec la nature est un vecteur de développement humain et de plaisir, dont sont trop souvent éloignés les roubaisiens et notamment les enfants, dans une ville qui reste dense, minérale et parfois jugée triste par ses propres habitants. Le jardin chlorophylle de Angle 349 et la Ferme aux loisirs constituent les 2 lieux majeurs support de cette éducation à l’environnement passant par le plaisir et le bonheur du contact à la nature. Le Conseil municipal de Roubaix examinait 2 délibérations portant sur ces structures, avec des situations différentes dont un contexte très grave puisque la Ferme aux Loisirs dépose son bilan.

 

Voici le texte de mon intervention au conseil municipal du 18 décembre 2008 pour le groupe Vert

 

« Notre groupe souhaite la confortation des actions de l’association et entreprise d’insertion Angle 349, et il est bien que la ville conventionne à cet effet. Mais cette convention reste extrêmement générale, je ne parle pas des modalités mais des attendus et objectifs : 4 thèmes cités au titre de l’éducation à l’environnement : environnement du quartier, habitat écologique, récupération de l’eau de pluie, jardinage écologique.

L’exigence est une marque de respect, d’intérêt – je dirai même de pérennité associative – et là je trouve que nous en manquons par l’imprécision de cette convention.

L’évaluation telle que prévue dans la convention reste forcément elle-même vague, et ne jouera pas son rôle d’appui pour faire évoluer la qualité et la pertinence des actions menées. Il n’y a par exemple, aucun indicateur de référence : d’où part-on ? où essaye t-on d’aller ? rien d’indiqué.

 

De plus compte tenu du dépôt de bilan de la Ferme aux Loisirs, cela vaut le coup de s’interroger sur les incidences potentielles de cette situation. Les missions d’Angle 349 s’en trouveront-elles impactées, renforcées? Comment organise t-on l’échelle de la ville la mise en réseau des acteurs de l’éducation à l’environnement, car les besoins sont immenses pour les enfants et  pour les familles ? »

 

Commentaire : il ne faut pas laisser le fil de l’eau s’exercer pour des associations si importantes pour la Ville et les Roubaisiens, elles doivent bénéficier d’un appui fort et attentif de la ville. Les enseignements de la Ferme aux Loisirs nous appellent à la vigilance, même si dans le cas d’Angle 349, le conseil d’administration a démontré qu’il était mieux armé à assurer la pérennité de la structure. S’il est impératif de respecter l’autonomie associative, il est aussi important de travailler à la consolidation des objectifs et programmes d’action, non pas dans un cadre imposé mais dans un cadre concerté, c’est préparer le futur et prévenir dans le temps les incertitudes sur les financements associatifs. C’est pourquoi, il est important que la municipalité s’implique plus et l’on ne peut pas être satisfait d’une convention quasi passe-partout. Le Maire a convenu que la convention pourrait être retravaillée.

 

« En ce qui concerne la Ferme aux loisirs, quel gâchis !! Nul ne dira assez l’intérêt des activités et la qualité du lieu qu’offre, qu’offrait la Ferme aux Loisirs. D’autres villes ont des fermes pédagogiques : Neuville-en-Ferrain, Wasquehal… Mais c’est probablement à Roubaix, avec sa densité, la faiblesse de ses espaces verts au regard des besoins sociaux, sa population qui en majorité ne part pas en vacances qu’un tel lieu prend tout son sens. L’environnement financier incertain des associations est certes en cause, mais la déshérence dans les choix stratégiques et gestionnaires remonte à loin. Soyons franc la fin était prévisible dès avant les élections, le remaniement opéré du conseil d’administration était une temporisation. Je me rappelle avoir fait rencontrer le VPt à l’environnement du Conseil Régional à l’ancienne Présidente pour une proposition d’aide exceptionnelle possible, j’avais d’ailleurs tenu informé le service concerné de la Ville de cette opportunité, je n’avais eu en retour que des tergiversations, mais on ne fait pas le bonheur des gens malgré eux . Les CA des associations - qui gèrent de tels équipements doivent être professionnalisées, ou alors ce doit être un équipement public avec la rigueur de la gestion publique. Nous voterons la délibération de rachat, mais nous souhaitons vivement que le foncier et l’immobilier de la ferme aux loisirs soit réservé à des usages publics au profit du loisir, de l’éducation, de la culture, de la biodiversité et pour tous les roubaisiens. Nous souhaitons que la Ville de Roubaix s’implique autant que possible, que l’on accompagne les salariés, que la réflexion sur l’avenir du lieu soit ouverte à tous, que  mais surtout que ce lieu continue de nous appartenir collectivement, avec son charme insolite de campagne dans la ville et son hêtre rouge exceptionnel qui doit être classé et protégé, et je vous en fais la demande Mr l’Adjoint à la Culture. »

 

Commentaire : une gestion erratique dans un contexte de financements incertains, un conseil d’administration dépassé, un remaniement de ce conseil juste avant les municipales avec certes des bonnes volontés, mais aussi des personnes directement engagées comme soutiens au côté du Maire : on peut légitimement s’interroger. Préempter une structure via son CA pour in fine accompagner son dépôt de bilan, à quoi ça sert ? Quel gâchis…

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Roubaix la ville
commenter cet article

commentaires