Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 12:30

Aujourd’hui l’impact sanitaire des communications sans fil semble sous-estimé… le manque de recul dans le temps depuis la généralisation des technologies sans fil ne permet pas d'avoir suffisamment d'études parvenues à toucher l'opinion et les décideurs. Les études épidémiologiques sérieuses sortent en ce moment ou sont en cours. La prise de conscience du danger par les citoyens est souvent liée à l'implantation d'antennes relai dans leur environnement et l'apparition de 1ers désordres de santé. Dans le milieu médical, les impacts des ondes sur la santé sont mal repérées car mêlée à d'autres origines possibles et attribuées aux conditions de vie moderne. Une réticence à admettre la dangerosité est aussi liée au sentiment de progrès qu'ont apporté la téléphonie mobile et le Wifi, comme autants de sige de la modernité. 

L’approche des causes et des effets est complexe ...

Selon George Carlo (épidémiologiste , expert en santé publique américain, président du SPPI Science et Policy public Institute) [1]
La présomption de maladies qui s’attachent aux ondes de communication sans fil, est renforcée par la diversité et la synergie de leurs effets et leur impact possible sur l’apparition d’autres maladies. Cela rend plus complexe l’identification avec certitude des pathologies qui en sont la conséquence. Ainsi souvent on étudie une cause unique pour mesurer en santé un impact, et l’on serait plutôt ici dans une approche plurifactorielle de la pollution électromagnétique.

« Cela explique pourquoi la quasi-totalité des agences sanitaires du monde entier passe à côté ». 

Les estimations du spécialiste  George Carlo

« Les agences sanitaires officielles ont entre 6 et 10 ans de retard sur la prise en compte des données médicales dans leur réglementation »

« Selon les publications scientifiques disponibles et publiées[2], chaque année depuis 2006, 40 000 à 50 000 nouveaux cas de tumeurs cérébrales et oculaires sont directement imputables aux téléphones mobiles. Nous nous attendons à approcher les 400 000 cas par an en 2010. Ainsi 4 milliards de personnes sont quotidiennement exposées à des technologies sans fil provoquant des effets nocifs sur n’importe quelle membrane cellulaire ».

 Pour George Carlo, spécialiste mondial des pollutions électromagnétiques : «  les médecins traitent de plus en plus de patients souffrant d’électrohypersensibilité et de troubles liés. L’exposition aux rayonnements électromagnétiques (notamment les technologies sans fil ) représente un grave problème émergent de santé publique. Toutefois les scientifiques en relation avec l’industrie voient –semble t-il- les choses autrement ».



[1] Entretien exclusif du magazine Le Monde de l’Intelligence avec George Carlo 2ème trimestre 2008

[2]  Publication dans des revues à comité de lecture scientifique

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires