Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 00:21

Le 9 Octobre 2008, le Conseil Municipal de Roubaix examinait le rapport annuel de LM-CU (la Communauté Urbaine de Lille) sur la gestion des déchets ménagers. Les Verts de Roubaix regrettent le temps mis à mettre en place la collecte en tri sélectif des déchets ménagers à Roubaix et jugent assez faibles les moyens consacrés à la sensibilisation des populations. Les Verts de Roubaix regrettent aussi que le centre de tri roubaisien, prévu sur l'ancienne friche Socochim n'ait pas encore vu le jour. Ce projet remonte maintenant à des années et doit créer une centaine d'emploi.

Résumons pour les Verts ce que devrait être la ligne de conduite en matière de déchets :
1. EVITER les déchets; le déchet le moins couteux pour la collectivité et la planète est ceui qui n'est pas produit.
2. TRIER
3. RECYCLER et réutiliser
4. VALORISER et transformer
5. SORTIR DE L'INCINERATION ET DE L'ENFOUISSEMENT à terme, ce sont des  voies en impasse que l'on peut quitter progressivement.

Contenu de mon intervention au Conseil Municipal du 9 octobre
" Ce rapport sur la gestion des déchets ménagers met en avant un sujet essentiel. La société de consommation est devenue la “trash-société”, la société poubelle, où la surabondance des biens s’entasse sur des camions pour finir en fumée. En 20 ans, la France a doublé la production de ses déchets ménagers. Il est irresponsable de croire que nous pouvons continuer à gaspiller des matières nobles et de l’énergie en espérant des nouveaux procédés techniques miracles. Nous sommes face à un véritable choix de société qui interpelle nos modes de vie et nos choix de choix de consommation. A ce titre, la question des déchets devient une véritable politique territoriale, elle est prise en charge par la Communauté urbaine de Lille qui chaque année nous en rend compte dans un rapport. A sa lecture, je souhaite attirer l’attention du Conseil Municipal sur un point : bien sur les terribles usines d’incinération productrices de pollution par la dioxine (Halluin, Wasquehal) ont été fermées, mais les établissements modernisés qui les remplacent continuent d’avoir des impacts que nous ne pouvons évaluer sur l’environnement et la santé. l’objectif à terme que nous devrions tous partager est la sortie de l’incinération des ordures, c’est en tout cas la position des Verts au plan national ce qui est possible progressivement. La France est championne du monde en matière de nombre d’usines d’incinérateurs par habitants.

 

Dans ce rapport, on peut constater que LMCU met progressivement en place des techniques innovantes et intéressantes pour « une économie Verte »,

-     le centre de valorisation énergétique d’Haubourdin qui produit du biométhane en l’illustre parfaitement,

-     Trisélec -entreprise performante de l’économie mixte- est « exemplaire », tant par la qualité de ses process que par son rôle dans l’emploi d’insertion. 60 camions de papiers entrent par jour à Trisélec. Est-ce que vous savez que depuis sa création on a ainsi épargné 120 000 arbres, qui sont autant de puits de carbone ?

-     la quasi généralisation du tri sélectif est en passe d’aboutir –même si à Roubaix avec Tourcoing nous serons les derniers dans le déploiement du tri sélectif. J’ai tout de même remarqué que la partie consacrée à la sensibilisation et communication est très faible au regard de l’ensemble des budgets, soit 22 365 €. C’est peu au regard de l’enjeu de développer les bons comportements et les écogestes ;

 

Par contre, c’est le silence sur la construction du centre de tri roubaisien, qui rappelons le devrait créer 100 emplois, l’intention est réaffirmée mais aucun calendrier n’est indiqué. Pouvez vous, Mr le Maire, nous renseigner sur la mise en œuvre de ce centre de tri, et sur la situation concernant le site de Socochim ?

 

La responsabilité de LMCU sur la question des déchets ne nous dédouane pas au niveau de la ville de responsabilité environnementale et citoyenne que nous pouvons avoir. Et à la lecture du rapport, je voudrai terminer par 2 propositions sur lesquelles la Ville de Roubaix peut faire un effort ou être exemplaire :

 

• D’abord à Roubaix nous avons un tri de bi-flux (2 bacs) par rapport aux communes voisines qui trient leurs déchets sur 4 flux. Chez nous en effet, tous les déchets verts et putrescibles des ménages sont mélangés à d’autres déchets dans ce qui est appelé le tout-venant. Ailleurs, les déchets verts compostables sont triés séparément. Nous devons donc faire à Roubaix un effort tout particulier sur la question du compostage : en encourageant le compostage individuel pour ceux qui le peuvent et en multipliant les plateformes de compostage collectives (telle celle initié au mandat précédent par Denise Bouchez).

 

Deuxième proposition, il apparait qu’il n’y a pas de tri ou valorisation de l’énorme volume de déchets lié à la collecte des encombrants. C’est donc un véritable un chantier à ouvrir : jeter moins aux encombrants, récupérer /recycler /réemployer certains objets mis aux encombrants (meubles, vaisselles, matériaux de bricolage…) pour le remettre dans le circuit des usages sociaux au regard de la pauvreté que nous connaissons ici. Il y a matière à emplois d’insertion et activités d’utilité sociale. Pourquoi avons-nous été incapables de retenir la « ressourcerie » à Roubaix, partie s’installer à Wazemmes ? Dans un autre créneau, plus bobo mais qui a son intérêt, elle associait des artistes à un travail de relooking très créatif des objets dépréciés et jetés. Il faut rouvrir ou générer une ressourcerie à Roubaix, la capitale de la braderie de l’art se doit bien cela."

Myriam Cau, conseillère municipale

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Roubaix la ville
commenter cet article

commentaires