Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 22:33

Les témoignages se multiplient sur les maux divers attribués aux ondes electromagnétiques, fatigue chroniques ou tumeurs... De plus en plus l'implantation des antennes relais est contestée mais les intérêts contradictoires des industriels, des élus, des consommateurs et de la santé publique se heurtent. Aujourd'hui, si les médias commencent à s'intéresser au sujet, pour les détracteurs c'est le pot de terre contre le pot de fer, un no man's land d'ignorance de la majeure partie du grand public. Mais quels sont vraiment les types d’effet possibles des ondes électromagnétiques sur la santé ?

Les effets sont différents suivant la fréquence de ces ondes, et donc suivant les types d’ondes.

1. Les champs magnétiques basses fréquences générées par les installations électriques –au-delà d’un certain seuil - perturbent les communications intracellulaires : synchronisation, transmission des signaux nerveux, maintien des concentrations minérales dans les cellules et tissus…
 

2. Les radiations ionisantes (UV, rayons X…) ont une très haute énergie qui casse les liaisons moléculaires. Mais les seuils d’effet sont aujourd’hui bien identifiés. 

3. Les micro-ondes fabriquent de la chaleur à partir d’un certain seuil. 

4. Lorsque les micro-ondes sont porteuses d’informations, comme dans le cas des technologies sans fil, elles endommagent les membranes cellulaires selon un mécanisme qui ne dépend pas d’un seuil déclencheur. Cela impacte des processus physiologiques majeurs et peut déclencher de nombreux dysfonctionnements et symptômes : troubles du sommeil, troubles de la mémoire et de l’attention, anxiété, fibromyalgie, altérations cutanées, hypersensibilité chimique multiple, maladies neurodégénératives, tumeurs cérébrales, leucémie

 

Le cumul de ces mécanismes est un risque pour notre santé.

 

Le Professeur Belpomme a déclaré ce mardi 4 novembre 2008 avoir reçu en consultation à l’hôpital Européen Georges Pompidou sur le mois écoulé 30 patients souffrant du syndrome d’hypersensibilité électromagnétique.  

 

Il est aujourd’hui manifeste que peu de médecins sont en capacité de diagnostiquer ces troubles, la plupart les mettant notamment sur le compte de maladies de stress ou nerveuses classiques, ou d’ordre psychologique. Les méfaits sanitaires de la pollution électromagnétique ne sont pas repérés et imputés à d’autres maladies ou troubles.

 

Tenant compte de son expérience de médecin et s’appuyant notamment sur un étude toute récente d’un chercheur suédois réputé, le Professeur Belpomme met en avant une difficulté supplémentaire : la création d’un réflexe neurologique pavlovien. Une fois le syndrome de sensibilité enclenché, il y a affaiblissement du seuil de déclenchement et création d’un symptôme d’intolérance dont il est difficile de revenir en arrière. (Un peu comme dans le domaine des allergies ?)

 

Le Professeur Belpomme inquiet des conséquences sanitaires de la pollution électromagnétique réclame la mise en place d’une véritable politique de santé publique.

 

Les conditions d’implantation des relais de téléphonie mobile doivent être absolument revues, il faut les interdire auprès des crèches, des écoles, des hôpitaux, des foyers et de façon générale sur les immeubles HLM où les locataires ne sont jamais consultés.

 

Un élu d’un village a déclaré, ce mardi 4 novembre sur Europe 1, avoir eu à se prononcer au conseil municipal sur une implantation d’antenne. Elle a été votée à une très large majorité. Les arguments de santé ont eu peu d’influence face à l’indemnisation liée à l’implantation de l’antenne. La commune ne pouvant se passer de ce revenu selon le Maire.

 

Françoise B. se présentant comme appartenant à la fondation santé et radiofréquences, est intervenue également dans la même émission. Elle a reconnu selon ses propres termes « les souffrances réelles » des patients et témoignages mentionnés, mais elle répétait comme un leitmotiv « les études actuelles n’ont pas permis de mettre une relation de cause à effet entre ces troubles et les ondes électromagnétiques ». Oui, Oui…


On comprendra mieux en sachant que dans le collège des membres fondateurs de cette fondation, on trouve : TDF (télédiffusion de France), Bouyghe télécom, Alcatel-Lucent, Orange, SFR …).
En toute indépendance à l’égard d’éventuel lobby industriel bien sur et avec la caution de l’Etat. 

Lien pour consulter la composition du CA de la fondation :
http://www.sante-radiofrequences.org/uploads/media/Conseil_administration_02.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires