Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog myriamcau par : Myriam Cau
  •   le blog myriamcau par : Myriam Cau
  • : Blog de libre expression, société, politique, culture, écologie, les Verts, Environnement, Nature, les gens, les coups de coeur, en colère, Roubaix, la région Nord Pas de Calais, la planète, poésies...
  • Contact

Texte libre

53 choristes verts
prennent d'assaut la Mairie de Roubaix



Roubaix, municipales 2008
                                                             

Recherche

Evénements

 

 

Archives

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 15:48


Cela ne marchera qu'avec les habitants au coeur du processus !
Réaménager un quartier sans penser à sa gestion et sa qualité au quotidien, c'est courir à l'échec. C'est pour cela que des démarche dites "de gestion urbaines de proximité" (ou  GUP) se mettent  en place.
Je suis intervenue au Conseil Municipal de Roubaix du 15 mai sur le vote d'une délibération visant à mettre en place la GUP notamment sur le quartier des 3 Ponts .

" Cette démarche représente un élément essentiel de réussite et d’accompagnement du projet de renouvellement urbain (soutenu par l'Agence Nationale de Renouvellement Urbain), d’ailleurs c’est une obligation du règlement de l’ANRU.

A quoi servirait-il en effet de promettre aux habitants des quartiers les lendemains qui chantent avec de futurs super beaux quartiers, si l’on n’est déjà pas capable de maintenir une qualité de propreté, de maintenance, de tranquillité aujourd’hui sur ces quartiers.

La période de renouvellement urbain qui va voir se superposer les chantiers pour plusieurs années, créé un traumatisme profond, avec face aux nuisances et incertitudes des  risques de désinvestissement, de rejet, de repli. Or nous sommes dans des secteurs ANRU aux 3 Ponts, à l’Epeule, qui subissent déjà de nombreuses marques de dégradations, de défaut d’entretiens, et de dysfonctionnements d’usage de nuit comme de jour. Notre travail de terrain pendant la campagne électorale nous a fait mieux mesurer ce sentiment d’une ville à 2 vitesses qu’expriment certains quartiers de Roubaix. Alors, il importe de rappeler la finalité du renouvellement urbain au-delà des schémas de référence, des études, des conventions de financement, des chartes diverses et variées : c’est pour les gens, pour la population roubaisienne, pour son bien être et sa qualité de vie. C’est dire l’enjeu de cette gestion urbaine de proximité pour que Roubaix réussisse cette nouvelle mutation urbaine sans faire de la population une variable d’ajustement.

C’est pour cela qu’ayant attentivement « décrypté » le document qui nous est présenté pour vote, je voudrai souligner que des points me paraissent tout à fait positifs: je n’en citerai qu’un la mise en place d’actions d’insertion autour de la gestion urbaine mais il y en a bien d’autres. Mais je voudrai, pour le groupe des Verts, pointer un défaut majeur de la démarche de charte qui nous est présentée : où sont les habitants ? Où sont leurs représentants associatifs ? Ils ne sont ni parties prenantes, ni signataires de l’ambition de cette charte. Destinataires des améliorations attendues du cadre de vie certes, mais acteurs ou experts ou citoyen ayant un point de vue non, je n’ai pas vu, et j’ai cherché. Et que l’on ne réduise pas cela aux correspondants Vivacités, c’est largement moins de 1% des ménages roubaisiens que cela concerne, alors aux 3 ponts combien ? Une goutte d’eau par rapport aux besoins. Même en ce qui concerne le diagnostic, les habitants là où ils excellent à signaler avec précision et justesse les problèmes voire à indiquer des réponses pertinentes, sont absents. Je cite la charte proposée « sur les 3 ponts cette phase de diagnostic n’a pas intégré le point de vue des habitants. En effet, il importe que le travail d’accompagnement social, notamment lié au relogement, soit abordé avant que ne soit initié un questionnement sur les espaces publics et semi privatifs. » Je vous donne mon point de vue : c'est juste infantilisant… La GUP ne peut rester un dispositif d’acteurs techniques tel qu’à ce stade la charte le prévoit. Elle ne marchera que si elle intègre pleinement la capacité d’expertise et d’intelligence collective des habitants, ce qui facilitera la compréhension du pourquoi des choses, l’appropriation des démarches d’amélioration que veut engager la ville et en fera des acteurs à part entière. La difficulté, c’est déjà dès aujourd’hui, on démolit aux Ponts, or on a besoin d’un dispositif participatif de veille et d’alerte … Sinon, eh bien, félicitons la presse en tant qu’intervenant de la Gestion Urbaine de Proximité, car quand même, l’article de Nord Eclair sur les caves transformées en déchetteries de l’avenue de Verdun vaut démonstration d’un certain décalage entre le point de vue des bailleurs et celui des habitants. Oui il y a urgence àe considérer les habitants comme de véritables parties prenantes. Alors, s’il vous plait, au nom du groupe Vert, et au bénéfice des habitants, intégrez les dans la démarche de GUP et associez leurs représentants (locataires, comité de quartier) aux instances techniques de diagnostic et de résolution de problème qui sont prévues. Ce sera un schéma gagnant-gagnant."

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Cau - dans Politique
commenter cet article

commentaires